A propos

Il existe quelques similitudes et complémentarité.

Un forgeron, c’est un artiste, un maitre, un enseignant qui façonne et donne vie à des idées en créant des objets.

Un marketeur c’est un artiste qui donne une vie et un sens aux objets pour nous faire craquer et les acheter.

Je suis un mécanicien à la retraite et j’ai eu l’occasion dans mes missions de réaliser des objets avec une forge. C’est magique. Le feux, le métal en fusion que l’on façonne sur l’enclume et qui prend forme, c’est un univers avec ses odeur ses rythmes et ses bruits, c’est le commencement de la vie d’un objet. C’est aussi la que l’on met en forme des idées d’un designer ou d’un architecte à la base de ces objets artistique ou utilitaires.

La conception et le façonnage ainsi que la maintenance de process et d’élément mécanique s’apparente à un processus tout comme le marketing.

Il y à des conventions et des règles à respecter. C’est cela qui m’a donné cette voie à suivre.

Dans la deuxième partie de ma vie professionnelle, ayant pris conscience qu’il fallait diversifier mes revenus, j’ai découvert un moyen de travailler légalement sans demander à faire des heures de supplément à l’entreprise, qui vu les changement de rythme de travail passage au 35 heures, n’en faisais plus.

Cette nouvelle activité ma fait découvrir un monde nouveau pour moi, celui du marketing.

En faisant du marketing, on façonne des messages écrit, audio ou vidéo en œuvre artistique plaisante  et qui vont mettre en valeurs des objets que nous n’aurions jamais eu l’idée d’acheter.

C’est en fait une mise en valeur des œuvres.

L’art du marketing, c’est de la magie aussi, en fait, c’est de mettre en valeur des objets ou des idées plus ou moins utiles et dont nous n’avons pas un réel besoins immédiat.